FAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
­

Partagez | 
 

 Angetsu ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angetsu
Jikkei
Jikkei

avatar

Messages : 8
Expérience : 0
Date d'inscription : 19/04/2010
Age : 27
Nindô : Nada

MessageSujet: Angetsu ♠   Ven 30 Avr - 1:26

HRP :

• Prénom : o/
• Age : 19 ans.
• Comment avez-vous découvert NDR ? Par mail.




RP :

• Nom : /
• Prénom : Angetsu
• Age : 27 ans

• Organisation : Kisai
• Grade souhaité : Jikkei

• Affinité : Raiton

• Utilisation d’une arme : Katana. Sans garde, un simple bâton d’apparence, vernis de noir dévoilant une lame parfaitement forgée. Celle-ci lui sert autant pour se déplacer du à son handicape dont elle se joue, mais aussi pour tuer. Une lame reflétant un regard vide, un sourire figé sous le goût acide de la vie. Paradoxalement, le chakra s’y déverse à flot, se canalisant en son sein.



• Description physique :

Silence.
Les longs cheveux bruns déambulent autour de son corps, suivant le rythme de la marche. Lente, calme, majestueuse. Des veines rougeâtres ressortent par ci et par-là, attribuant de la profondeur à sa chevelure, qu’elle remonte souvent en un haut chignon, fixé avec un senbon ou simplement une quelconque baguette. Le tout ondule jusqu’aux épaules de la Dame. Au dessus, un visage aux traits délicats, une peau blanche légèrement rosée au niveau des yeux et des joues. Des lèvres fines, serties d’un rouge sanguin, qui ne désire qu’une chose, croquer la vie, la manger. La faire disparaître. Le tout est joliment orné de deux pupilles noirâtres, cajolées de noir. Un regard bien pâle cependant, un regard qui ne vit pas, ou plus. Il n’y a pas cette petite étincelle de vie. Non, non. La demoiselle est aveugle. Handicap qu’elle a su retourner à son avantage. Handicap dont elle se joue… Hm. Pour ce qui est du reste, le corps semble être sortit d’une fleur, des formes et courbes minces, amples et séduisantes. Elle est de taille moyenne pour un poids bien en dessous de la norme. Le tout est harmonieux, l’ensemble est parfait. Un piège séduisant qui vous laissera un goût amer après l’avoir abordé... Croyez-moi.
Pour ce qui est de l’apparence à proprement parler, son corps divin est masqué d’une cape noire, contrastant avec sa peau au teint blafard. L’ombre de la capuche couvre le visage, ne laissant voir que le sourire sanguin. De l’obscurité se détache les avant-bras, souillés par de nombreuses babioles. Divers bracelets qui s’entrechoquent au rythme des pas. Des doigts fins qui s’amusent à pianoter son arme, sa chère et tendre. On devine en dessous de tous ces bracelets de longues bandes blanches immaculées s’enroulant autour des premières phalanges pour remonter dans la noirceur de la cape. Il en va de même pour ses pieds nus qui souillent le sol à rythme régulier. Un déplacement rythmé, silencieux. Telle une danse envoutante, hypnotique. Tout cela pour… Pour… Hm.
Danger.



• Description mentale :

Sombre et distante. Soit disant folle.
Manipulatrice, froide et tranchante tel le sabre dont elle se sert pour tuer ; seul moment où la lucidité semble s’emparer de la demoiselle. On la dit folle, elle se joue folle, elle se plait folle. Solitaire, insociable, peu loquace, elle ne semble que faire tapisserie aux yeux de beaucoup. Imagination débordante, répliques sans queue ni tête abritent la demoiselle, ce dont elle se plait à chanter lorsqu’on daigne lui adresser la parole. Car oui, d’extérieur, la demoiselle fait peur, elle inquiète les esprits. De part son physique droit et si majestueux, que part le froid et la distance qu’elle dégage… Elle impose sa solitude au monde, elle impose la tranquillité, la peur. La demoiselle n’est que paradoxe, se jouant de ce dernier pour être seule. Oui, être seule. Le fait de ne pas être aimer n’oblige pas à se soucier d’autrui, ce qu’elle a très bien compris. Personne ne l’aime, elle n’aime personne. C’est aussi simple. Cependant, elle a très bien compris l’utilité d’être entouré, ne serait-ce que pour des missions, ou pour obtenir quelque chose qu’elle ne peut avoir seule. Elle sait manier les âmes aussi bien que le sabre. Jeu dangereux et tranchant.
Car oui, malgré les aspects quelque peu loufoques et insociables d’Angetsu et si elle daigne vous ouvrir son âme, on trouve une personne parfaitement construite, capable de grands raisonnements. Une femme sensible, aussi fragile qu’une fleure, ouverte d’esprit. Elle se permet de juger, dotée d’un franc-parler hors du commun. Elle dit donc ce qu’elle pense, ne se préoccupant pas des retombées. Tout comme pour ses faits. Elle fait souvent l’idiote, l’indécise, la folle. Mais ce n’est qu’un masque. Une protection contre les autres. Elle a peur de s’attacher, de donner sans rien recevoir. Elle ne peut s’attacher. Bien qu’elle soit prête à offrir sa vie pour Kisai et l’Ainé, seule personne qu’elle ose regarder avec franchise et à qui, elle laisse deviner un peu de sa personnalité.
Étrange fleur que voilà. Telle une rose elle pique, telle une rose elle séduit.
Tout un poème.



• Histoire :

Kumo ou Yûdachi…
Cela n’avait plus vraiment d’importance.
Les hommes de la famille tombèrent sous les coups de l’Akatsuki. Une mère pleurait sur le berceau de sa fille. Dehors, la pluie tombait. Le ciel était déchiré par d’immenses traits de foudre. Le tonnerre grondait, l’enfant criait. Certains dirent qu’elle serait un poids, d’autres qu’elle était bénite. Un peu des deux sans doute. Oui un peu des deux…

Elle ne verra jamais le jour. Elle ne verra jamais les couleurs d’un soleil levant. Elle naquit aveugle. Jamais ses yeux ne s’ouvriront sur la monstruosité de ce monde. Non. Elle fut donc tout de suite vue comme un poids par les membres de sa famille. Un poids qui s’alourdissait de jour en jour. Un poids qu’il fallait assister, aidé en permanence. Elle était la tare de la famille. Etait-elle seulement de la famille ? Personne ne put le dire. Il est trop tard à l’heure d’aujourd’hui… Bref !
Généralement dans la vie de tous les jours, on est obligé de donner pour recevoir quelque chose en échange. La plus part du temps. Et ce fut le cas pour la jeune demoiselle, bien que cela pris quelques années à se manifester. En échange de la vue, de sa vue, elle reçu une étrange facilité à manipuler la foudre. Comme si elle faisait partit d’elle, qu’elle la comprenait et inversement. Ainsi sa vie s’illumina aux yeux d’un monde noir. Un rêve. Un seul. Celui de pouvoir entrer à l’académie du village. Chose aisé pour tous les enfants voyant. Hm. Le rêve devint réalité. Sa mère accepta, soulagée d’avoir un poids de moins la journée. Pour sa mère et sa famille, l’académie jouait plus le rôle d’une garderie pour le coup. Mais la fillette s’en moquait… Oui ; malgré les rires et humiliations de ses camarades, elle ne baissa jamais les bras. Si bien qu’à l’âge de 7 ans, elle était capable d’enchaîner plusieurs techniques de rang C et B. Mais cela ne pouvait lui servir dans une situation dangereuse du à son handicape. Elle ne put dépasser le rang d’aspirante. Pendant de longues années elle continua malgré tout à s’instruire d’elle-même, se basant sur ses propres intuitions et idées. Tout lui semblait clair, logique… Facile ? … . En parallèle de ça, elle devait subir la vie familiale, toujours aux cotés de sa mère qui la réprimandait de reproches au fil des heures. Angetsu ne prit plus aucun plaisir à parler. A part pour exprimer les quelques nécessités qu’elle ressentait. Quelques jours, elle ne quittait pas sa chambre, préférant malaxer son chakra de longues heures tout en travaillant le développement de ses autres sens ainsi que son souffle si important dans la maîtrise du Raiton. Elle écoutait souvent la radio tombant parfois sur diverses émissions plus ou moins intéressantes qui parlaient de sciences, que le cerveau et les muscles échangeaient des signaux électriques… Pfff ! Non, pas vraiment. L’information en question avait illuminé l’esprit de la jeune adolescente à l’esprit si créatif !

Le souffle de vie. C’est à quoi elle s’appliqua d’obtenir tout au long de sa vie. Quelques mois s’étaient écoulés depuis cette illumination. Et elle contemplait son corps un jour de pluie. Elle avait trouvé le moyen de voir. D’apercevoir. Pas beaucoup certes, mais suffisamment pour contempler son corps et quelques objets environnants. Elle avait eu cette idée suite à l’émission de radio. Idée qui consistait à mélanger son chakra aux signaux électrique qu’émettent le cerveau, pour ainsi l’étendre hors de son corps et le faire rebondir sur le décors ambiant et le faire revenir au cerveau qui décrypterait alors les informations pour imposer la vision du milieu dans lequel elle se trouve. Elle voyait, les larmes coulaient le long de ses joues. Mais jamais… Jamais elle ne sera la même. Treize années se sont écoulées depuis sa naissance. Treize ans qu’elle vit dans l’humiliation de sa famille, des moqueries d’autrui. La carapace est formée, plus jamais elle ne se laissera aller à sa véritable nature. Non. Silencieuse, insociable, solitaire. Tel fut la nouvelle jeune adolescente qui projetait déjà de passer le concoure pour devenir Genin… Oui, elle le voulait vraiment. C’est pour cela qu’elle se tua corps et âme à la tâche ; pousser les limites de son imagination et de son potentiel au plus loin. Tout comme ce cercle de vision. Oui, oui. Chaque jour elle gagnait des centimètres si bien qu’en un an, elle obtint une sphère de vision d’une vingtaine de mètre autour d’elle. Angetsu était prête pour devenir une Genin malgré son âge tardif. C’était son rêve, le premier. Devenir une Shinobi. Mais à croire que tout le monde entier était contre elle…

Citation :
Midi. L’examen pour tenter de devenir Genin est dans deux heures. La demoiselle est dans sa chambre, comme à son habitude. Cela n’inquiète guère sa mère qui a pour habitude, depuis de longues années, de voir sa jeune fille enfermé dans son nid, loin de tout. Passons. Le soleil tape, la sueur scinde le si jolie visage de la demoiselle. Les mains sont liées, les doigts entremêlés. Elle prie ? Non, du tout. Elle malaxe son chakra pour la énième fois, relançant son souffle de vie. Le corps se dessine, un maigre sourire, le lit sur lequel elle est posée lui apparait soudainement. Le poste de radio, un paravent, ainsi que quelques babioles. Le sourire s’agrandit. Elle repousse les frontières de l’obscurité. Les pièces d’en dessous se dessinent. Sa mère grosse et empotant, sa sœur svelte et souriante. Le sourire reste. Elle en atteint la limite, tenant sa vision un maximum avant de… Avant de… Un cri ! Non deux ! Une lame qui tranche le vide, la chaire, les os. Les cris s’estompent. Elle voit. Elle voit un homme. Immense, enveloppé dans les ténèbres d’une cape. Elle voit la mort, une lame maculée de sang. Celui de sa mère, de sa sœur. Elle ne bouge pas, ne respire plus. Elle voit l’ombre s’engouffrer dans le couloir, pousser la porte donnant sur les escaliers, elle le voit monter tout comme la mort. Pétrifiée. Elle n’ose bouger. Elle tremble. La porte de sa chambre s’ouvre… Puis… Plus rien. Le noir. Son chakra, son souffle, sa concentration l’ont trahi. Elle se lève, trébuche contre une table basse, tombe au pied de l’inconnu, en larme.

« Tu seras beaucoup mieux avec nous. Crois-moi… »

Le reste n’est que larmes et souffrance, contribuant à endurcir la carapace et l’esprit de la demoiselle. Très rapidement, elle devint une femme. Une puissante Shinobi servant les rangs de Kisai. Eux, ils l’ont élevé, apprécié pour son handicape, aider. Ce sont ses frères, ses sœurs. Elle ne regrette rien. Non. Ne jamais regretter. Jamais !



• Nindo :
Y-a-t-elle seulement déjà réfléchie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto.rpg-dynasty.com/rouleaux-des-kisai-f21/angetsu-t70
Bôheki Toria
PNJ
PNJ

avatar

Messages : 43
Expérience : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Nindô : Ceux qui crachent sur le ciel voient revenir sur eux ce qu'ils ont craché.

Données
Jauge de techniques:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Angetsu ♠   Sam 1 Mai - 0:35

Bonjour et bienvenue sur Naruto Dynasty - RPG !

Je te valide en tant que Jikkei de Kisai au Niveau 3 donc 210 Exp, avec 200 dans chaque statistiques ainsi que 3 points a répartir dans les Arts Shinobi selon l'orientation que tu souhaite donner à ton personnage. Tes techniques seront au palier 3.

Tu peux d'ores et déjà commencer à RP mais il te faudra un Rouleau complet pour pouvoir combattre, je t'invites donc à le faire au plus vite.

J'aime beaucoup les persos ayant un handicap quand ils sont joués avec brio, ce qui est le cas ici, clareté et précision, style posé, que demander de plus ?

Je te souhaite un bon RP sur notre forum et merci d'avoir décidé de nous rejoindre dans notre communauté.

- - - N D R - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Angetsu ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Dynasty - RPG :: Avant Tout :: Présentations :: Présentations validées-
Design & Code By TORIA
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit